Haro sur les pailles en plastique qui polluent les océans

Haro sur les pailles en plastique qui polluent les océans
Les pailles en plastique représentent le cinquième déchet le plus ramassé en bord de mer. - © AntonioGuillem

Difficilement recyclables, les pailles en plastique sont un fléau pour l’environnement et les actions se multiplient pour les interdire. Pailles en bambou, en inox, en verre… Les alternatives ne manquent pas pour les remplacer.

Chaque jour aux Etats-Unis, 500 millions de pailles en plastique sont consommées. En France, 8,8 millions sont jetées au quotidien et ce, uniquement dans l’industrie du fast food. Problème : ces petits tubes colorés à usage unique sont difficilement recyclables. Au mieux, ils sont incinérés. Au pire, ils finissent dans le caniveau et polluent rivières et océans. Selon un rapport d’Ocean Conservancy de 2016, ils représentent le cinquième déchet le plus ramassé en bord de mer. En plus de polluer les eaux, les espèces marines et les oiseaux les confondent avec de la nourriture.

>> A LIRE AUSSI : Halte aux bouteilles de lait non recyclables !

Pour lutter contre ce fléau, des actions sont mises en place un peu partout dans le monde. Aux Etats-Unis, les pailles en plastique seront interdites à Seattle dès juillet prochain dans tous les restaurants, bars et cafés. Au Costa Rica, le plastique à usage unique sera banni d’ici 2021. L’Ecosse, le Belize, le Kenya et Taiwan prévoient également une interdiction totale ou partielle des pailles en plastique. En Angleterre, la chaîne de fast food McDonald’s a annoncé que ses 1 300 restaurants anglais proposeront désormais uniquement des pailles en papier.

En France, à partir du 1er janvier 2020, les gobelets, verres et assiettes jetables en plastique seront interdits. Mais les pailles ne sont pas concernées. Pour inciter le gouvernement à agir, l’association Bas les pailles a lancé une pétition en ligne sur la plateforme Change.org. Elle comptabilise à ce jour près de 100 000 signatures.

>> A LIRE AUSSI : L’eau du robinet contient du plastique

Les solutions pour remplacer les pailles en plastique

En attendant une éventuelle interdiction, il est possible de remplacer ces petits tubes en plastique par d’autres plus écologiques.

> Les pailles en verre

Réutilisables, il vous suffit de les nettoyer avec un goupillon spécial. Vous en trouverez de différentes tailles sur le site The Glass Companion. Prix : 10,90 € l’unité et 5 € le goupillon.

 

 

> Les pailles en inox

Moins fragiles, elles sont recommandées pour les enfants. Elles sont vendues par quatre avec un goupillon sur le site www.sans-bpa.com. Prix : 16 €.

> Les pailles en bambou

Fabriquées à la main, elles sont réutilisables et biodégradables. Vous en trouverez sur le site Internet boutiquezerodechet.com. Prix : 1,99 € l’unité.

 

> Les pailles en papier biodégradables et compostables

En carton ou en amidon de maïs, elles présentent un aspect identique aux pailles en plastique. Vous en trouverez facilement sur Internet. Sur www.popstraw.fr, le sachet de 20 revient à 2 €.

> Les pailles comestibles

Bientôt, vous pourrez même acheter des pailles comestibles ! Fabriquée à partir d’algues et déclinée en différents arômes (vanille, caramel, mangue, chocolat), la paille Lolistraw, inventée par la start-up américaine Loliware, devrait être commercialisée en France en 2019.

Vous pourrez aussi être intéressé par :

- Vêtements invendus : les marques seront bientôt obligées de les donner aux associations

- Cosmétiques : les particules plastiques interdites en 2018

- Consigne des bouteilles : ce qu’envisage le gouvernement

- Une maison et un jardin sans perturbateurs endocriniens