On a testé Yuka, l’appli qui décrypte la composition des aliments transformés

On a testé Yuka, l’appli qui décrypte la composition des aliments transformés
L'application compte 500 000 références de produits analysées. - © Steve Debenport

Vous aimeriez savoir quels produits acheter ou ne pas acheter pour mieux manger, sans être pour autant capable de déchiffrer les étiquettes alimentaires ? L’application pour téléphone mobile Yuka s’en charge pour vous.

Créée l’an passé, l’application mobile Yuka compte quelque 500 000 références de produits de grande surface dans sa base. Très simple à utiliser, il vous suffit d’ouvrir l’appli, de scanner le code-barre du produit qui vous intéresse et – s’il est répertorié – vous obtenez une fiche informative détaillée avec une note globale sur 100. Si l’appli ne reconnaît pas le produit, vous pouvez l’ajouter.

Une évaluation des produits alimentaires basée sur trois critères

Réalisée en totale indépendance, l’évaluation se base sur trois critères :

  • 60 % de la note finale repose sur la qualité nutritionnelle du produit. Ce critère prend en compte la quantité d’énergie, de graisses saturées, de sucres, de sel, de fruits et légumes, de fibres et de protéines du produit. La méthode de calcul repose sur les préconisations du professeur Serge Hercberg dans le cadre de la Stratégie nationale de santé proposée par l’Etat
  • 30 % de la note finale repose sur la présence d’additifs (conservateurs, colorants, exhausteurs de goûts…).
  • 10 % de la note finale repose sur le caractère bio ou non du produit, c’est-à-dire s’il dispose du label bio français (AB) et/ou du label bio européen (Eurofeuille).

L’évaluation s’accompagne d’un code couleur qui précise l’impact du produit sur votre santé :

  • Vert = de bon à excellent ;
  • Orange = médiocre ;
  • Rouge = mauvais.

Lorsque le produit a une évaluation négative, Yuka vous recommande des alternatives meilleures pour la santé.

 

 

Vous pouvez télécharger Yuka sur GooglePlay et l’AppleStore.

Notre test sur quatre produits

Nous avons testé l’appli sur quatre produits de consommation courante : un paquet de pâtes, une brique de soupe bio, un paquet de chips et un pot de mayonnaise.

  • Pâtes Fusilli d’Academia Barilla

La note globale est excellente : 90/100. Dans le détail, la qualité nutritionnelle pour 100gr de pâtes est très bonne : excellente quantité de protéines (14,5gr), peu de graisses saturées (0,4gr), pas de sel, peu de sucre (3,5gr) et 359 calories.

  • Velouté de légumes du potager à la crème fraîche Knorr

La note globale est excellente : 88/100. Dans le détail, la qualité nutritionnelle pour 100gr de pâtes est très bonne : bonne quantité de fruits et légumes (40 %), peu de graisses saturées (1gr), peu de sel (0,7gr), peu de sucre (0,7gr), peu calorique (41 calories), quelques fibres (0,9gr).

  • Chips Tyrrells au sel de mer

La note globale est bonne : 60/100. Sans surprise, le défaut est le nombre de calories (500 pour 100gr de chips). Dans le détail, la qualité nutritionnelle pour 100gr est : excellente quantité de fibres (5gr), quelques protéines (6,6gr), peu de sucre (1,1gr), 3,1gr de graisses saturées, 0,5gr de sel.

  • Mayonnaise Benedicta

La note globale est médiocre : 30/100. Le produit a trois défauts : trop calorique (731 pour 100gr), trop de graisses saturées (6gr) et un peu trop de sel (1,3gr). La mayonnaise a, tout de même, trois qualités : quelques protéines (1,6gr pour 100gr), peu sucré (0,2gr), et aucun additif à éviter.

Vous pourriez aussi être intéressé par :

- Nutri-score : un nouveau logo nutritionnel

- 10 astuces pour des repas équilibrés et pas chers

- De quels additifs alimentaires faut-il vraiment se méfier ?

 

Et aussi sur Dossier familial