Ce qui change au 1er août

Ce qui change au 1er août
Les tarifs réglementés pratiqués par EDF progressent de 1,7 %. - © KittisakJirasittichai

Découvrez plusieurs mesures susceptibles de toucher votre porte-monnaie à partir de mardi.

Hausse des tarifs réglementés de l’électricité

Les tarifs réglementés pratiqués par EDF, qui font l’objet d’une révision annuelle le 1er août, progressent de 1,7 %. Le gouvernement a validé, dans une décision publiée vendredi 28 juillet au Journal officiel, « la proposition de la Commission de régulation de l’énergie » (CRE).

L’augmentation concerne les tarifs bleus résidentiels et professionnels, précise cette autorité dans une délibération du 6 juillet.

Baisse des tarifs réglementés du gaz

Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie (ex-GDF Suez), révisés le premier jour de chaque mois, reculent quant à eux de 0,8 %, indique la CRE dans une décision parue jeudi au JO.

Pour un client moyen, le montant de la facture annuelle hors taxes et contribution tarifaire d’acheminement (CTA) va ainsi diminuer de :

  • 0,3 % pour la cuisson ;
  • 0,5 % pour la cuisson et l’eau chaude ;
  • 0,8 % pour le chauffage ;
  • 1 % pour la petite chaufferie.

Stagnation du taux d’intérêt du Livret A et du LDD

Le rendement du Livret A stagne à 0,75 %. L’exécutif a décidé de suivre la recommandation du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

« L’application mécanique de la formule » de calcul du placement, en fonction notamment de l’inflation, aurait « pu conduire à relever, au 1er août 2017, le taux du livret A de 0,75 % à 1 % », explique l’institution dans un communiqué.

Mais le gouverneur a « estimé qu’il convenait d’éviter une volatilité de la rémunération de l’épargne réglementée, dans l’intérêt des ménages comme du logement social », dont la construction est en partie financée par les fonds placés sur le Livret A.

Le taux du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) reste aussi fixé à 0,75 %, indique le ministre de l’Economie et des finances, Bruno Le Maire, dans un arrêté publié samedi.

Les rémunérations d’autres placements stagnent :

  • 1,25 % pour le Livret d’épargne populaire (LEP) ;
  • 0,5 % pour le Livret d’épargne entreprise (LEE) et le Compte épargne logement (CEL).

Ces taux sont en vigueur au moins jusqu’au 31 janvier 2018.

Augmentation du prix du Pass Navigo

Le prix mensuel du Pass Navigo, abonnement aux transports en commun en Ile-de-France, augmente de 2,20 €, à 75,20 €.

Le carnet de dix tickets de métro augmente de 40 centimes, à 14,90 €. Le prix d’un ticket de métro unitaire vendu à l’unité est stable, à 1,90 €.