Billets pas chers : voyager sans se ruiner

Billets pas chers : voyager sans se ruiner

En période de vacances scolaires, les prix des billets d’avion grimpent. Raison de plus pour regarder les offres low cost. Lorsque l’on voyage en France et en Europe, il est également possible de se reporter sur le train, le bus, voire le covoiturage.

Les meilleurs prix vont… à ceux qui réservent tôt : jusqu’à 60 % d’économie sur un billet SNCF en période de pointe par exemple, même s’il n’est pas facile de se repérer, car les tarifs changent en permanence selon les taux de remplissage.

Trains : billets pas chers non échangeables

Les premiers billets à être mis en vente sont ceux des IDTGV, de six mois à trois mois à l’avance. Pour l’été, l’ouverture des réservations débute en mars.

Attention, les IDTGV, dont les prix commencent à 19 €, ne desservent qu’une trentaine de destinations (contre plus de 230 pour les TGV). Non remboursables, ces billets vendus sur le Web ne sont échangeables que contre un autre billet IDTGV, moyennant des frais de retenue proportionnellement très importants (17 € pour un échange en gare, par exemple).

La réservation des billets Prem’s est ouverte 3 mois et 14 jours à l’avance sur le site de la SNCF (www.sncf-voyage.com ou au 36 35, de 7h à 22h, 0,34 €/min depuis un fixe). Proposés à ­partir de 15 €, ils ne sont ni remboursables ni échangeables.

Bien qu’ouvert plus tard à la vente, un billet Prem’s peut revenir moins cher qu’un IDTGV pour un même trajet !

À noter : si les billets Prem’s et IDTGV ne sont ni échangeables, ni remboursables auprès de la SNCF, vous pouvez les revendre ou les acheter sur Internet. Un second marché a vu le jour sur des sites de troc (trocdestrains.com, kelbillet.com ou passetonbillet.fr/billet-train.html).

La revente est légale dès lors que le prix du billet ne dépasse pas sa valeur faciale. Mais si la plupart sont cessibles, les e-billets nominatifs ne le sont pas, tout comme les billets imprimés à domicile.

Autre bon plan, le tarif "Loisir" sur TGV : il permet  d’obtenir une réduction allant jusqu’à 35 % à condition de :

  • réserver tôt, c’est à dire dès la mise en vente des billets : 90 jours à 10 jours avant la date de départ ;
  • privilégier les trajets en période normale (hors week-ends et période d’affluence correspondantes aux périodes des vacances scolaires).

Il concerne tous les TGV mais aussi les trains Intercités. Ne négligez pas non plus les offres promotionnelles de la rubrique "Bons plans dernière minute" du site.

Sur Eurostar (www.eurostar.com ou 08 92 35 35 39), vous trouverez en permanence des billets à tarif réduit. Les prix démarrent à 84 € pour les jeunes et pour un aller-retour Paris-Londres et à 88 € pour la plupart des voyageurs.

Sur Thalys www.thalys.com ou 08 92 35 35 36), il existe une offre "Immanquables" qui permet d’obtenir une réduction de 60 % pour des trajets Paris-Amsterdam ou Paris-Bruxelles. Ceux-ci sont respectivement accessibles à 51 € et 39 € (contre plus de 100 € pour un billet «Semi-Flex» échangeable une fois jusqu’à la veille du départ par exemple). Ces billets ont accessibles entre 10 et 14 jours avant la date de départ : ils sont uniquement en vente sur Internet et ne sont ni échangeables, ni remboursables.

Thalys propose également les billets "No-Flex" qui vous permettent d'obtenir par exemple, un aller Paris-Cologne ou Paris-Amsterdam à partir de 35 € et Paris-Bruges à partir de 29 €. Ces billets sont en vente jusqu’à 2 jours avant le départ. Ils sont en nombre très limité et ne sont ni échangeables, ni remboursables.

Les cartes commerciales permettent aussi d’obtenir des réductions.

Les cartes de réduction SNCF

Ces cartes commerciales sont intéressantes si on peut les amortir sur un an.

  • Carte enfant + : réduction de 25 à 50 % pour les accompagnateurs (quatre personnes maximum) et l'enfant de moins de 12 ans. Valable un an, elle coûte 75 €. Site : www.enfantplus-sncf.com.
  • Carte 12-27 : réduction de 25 à 60 % sur les TGV, TER et Intercités pour le titulaire de la carte, âgé de 12 à 27 ans. Valable un an, la carte coûte 50 €. Site : www.12-25-sncf.com.
  • Carte week-end : réduction de 25 à 50 % sur les TGV, TER et Intercités pour un trajet aller-retour de plus de 200 km effectué dès le vendredi jusqu’au dimanche et comprenant au moins une nuit sur place, pour les 26-59 ans. Valable un an, elle coûte 75 € et profite également à une seconde personne. Site : www.escapades-sncf.com.
  • Carte senior + : 25 à 50 % de réduction sur les TGV, TER et Intercités pour le titulaire de la carte dès lors qu’il a plus de 60 ans. Valable un an, elle coûte 65 €. Site : www.senior-sncf.com.

Avion : avantage aux low cost pour un vol sec

À condition d’être prévoyant mais surtout flexible sur les dates et les horaires de vol, vous pouvez décrocher des petits prix sur les vols secs des compagnies low cost, voire sur Air France.

La compagnie propose des prix avantageux sur de nombreuses destinations en France comme à l’étranger, dans la rubrique "Meilleures offres et promotions".

Par exemple, il est désormais possible d’effectuer un aller simple pour 50 € au départ de Marseille, Toulouse, Nantes ou Nice notamment, à destination de Paris et inversement. Ces tarifs dits "Mini" ne sont ni modifiables ni échangeables et ne comprennent aucun bagage en soute. À regarder aussi, les tarifs "Tribu", "Famille", "Jeune/étudiant", "Couple" ou "Senior".

Mais contrairement aux compagnies low cost qui ont supprimé tous les services gratuits de leurs vols (boissons, collations, journaux, etc.) pour offrir des prix ajustés au plus bas, Air France continue d’assurer le même service à bord.

Voici une sélection d’offres pour un Paris-Venise en date du 22 juillet 2014. Pour chacune, le jour aller et le jour retour sont identiques : départ le 21 août 2014, retour le 29 août 2014.

Les horaires et les aéroports dé départ et/ou d’arrivée sont en revanche différents. Les tarifs indiqués ne tiennent pas compte d'éventuels suppléments (paiement par carte bancaire, bagages en soute...). À chaque fois, ils ont été choisis pour leur prix : ce sont respectivement les moins chers de la journée.

  • Easyjet propose un aller-retour Paris Charles de Gaulle-Venise Marco Polo pour 127,98 €, taxes comprises ;
  • Transavia, un aller-retour Paris Orly Sud- Venise Marco Polo pour 155 €, taxes comprises  ;
  • Bravofly, par Ryanair, un aller-retour Paris Beauvais-Tille - Trevise Sant’Angelo  pour 119 €, taxes comprises/

Voiture : location low cost et covoiturage

Si vous souhaitez partir en voiture en France, des agences de location low cost, comme Sixt, BSP-Auto ou rentalcars, offrent des prix attractifs.

Certaines marques de la grande distribution se sont également lancées sur le marché de la location de véhicule de particuliers comme les magasins U ou les magasins Leclerc

Le covoiturage est aussi une solution économique qui permet de réduire le coût d’un déplacement en partageant les frais d’essence et de péage avec le conducteur et les passagers.

Plusieurs sites de covoiturage proposent des trajets en France et en Europe, comme Covoiturage ou 123 envoiture ou encore carpooling.fr ou covoiturage.letudiant.fr pour les étudiants.

Les petits prix du bus

Au départ de la France, la compagnie Eurolines (www.eurolines.fr) propose plus de 600 destinations à travers la France et l’Europe à des tarifs très attractifs : Paris-Porto ou Lisbonne à partir de 24 € l’aller ou Paris-Varsovie à 90 € l’aller.

Le plus souvent, mieux vaut réserver 60 jours à l’avance, et pour un départ en semaine, hors période de haute saison, mais il faut également savoir qu’en fonction de la demande, des tarifs de dernière minute peuvent être proposés. Les tarifs proposés incluent des frais de service de 5 € et doivent être imprimés sur Internet. 

Le voyagiste Fram s’est aussi spécialisé dans les voyages organisés en bus. Mais ici, pas question d’acquérir juste un billet de transport : les billets sont accessibles dans le cadre de forfaits incluant des prestations hôtelières et des visites guidées.

Infos +

En avion

Liste noire des compagnies aériennes

La liste des compagnies aériennes interdites d’exploitation dans l’espace aérien européen est disponible sur le site de la Commission européenne.