Ce qui change au 1er juillet

Ce qui change au 1er juillet
A partir du 1er juillet, la vitesse sur les routes secondaires sera limitée à 80 km/h. - © cybercrisi

Hausse du prix de certaines cigarettes, vitesse limitée à 80 km/h sur les routes secondaires, meilleure protection des voyageurs pour les voyages à forfait… Découvrez les mesures susceptibles de vous concerner en juillet.

Limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires

Le 1er juillet, la vitesse maximale autorisée sur les 400 0000 kilomètres de routes nationales et départementales à double-sens sans séparateur central (terre-plein, muret, glissière) passera de 90 à 80 km/h.

L’objectif est de faire baisser la mortalité sur les routes secondaires, réseau routier sur lequel les accidents mortels sont les plus fréquents (55 % de la mortalité routière en 2016). Selon la Sécurité routière, la mesure devrait permettre de sauver entre 300 et 400 vies par an.

Hausse du prix des cigarettes  les moins chères

Le 2 juillet, les paquets de cigarettes aux tarifs les plus bas du marché, vendus aux alentours de 7,50 €, vont augmenter de 10 à 30 centimes. Par exemple, le paquet de Benson and Hedges Original Red de 20 cigarettes va passer à 7,80 €, contre 7,50 € actuellement, celui de Winston Connect Blue coûtera 7,70 € contre 7,60 € aujourd’hui et celui de Winston Authentic 7,80 € au lieu de 7,70 €.

> A LIRE : Arrêter de fumer : choisissez les patchs et gommes anti-tabac remboursés

Hausse des tarifs réglementés du gaz

Les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie à près de 5 millions de clients en France, augmentent de 7,45 % en moyenne ce 1er juillet. Cette augmentation – la plus importante depuis six ans - reflète une hausse des cours sur les marchés, selon le gouvernement. Cela signifie 90 euros de plus par an en moyenne pour chauffer un logement de 120 mètres carrés.

Les allocations d’assurance chômage sont revalorisées de 0,70 %

A partir du 1er juillet, les allocations chômage sont revalorisées de 0,70 % :

  • l’allocation minimale passe de 28,86 € par jour à 29,06  ;
  • la partie fixe de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) passe de 11,84 € par jour indemnisé à 11,92 €. Elle s’ajoute à la partie proportionnelle de l’allocation qui équivaut à 40,4 % de l’ancien salaire ;
  • l’allocation minimale ARE formation passe de 20,67 € à 20,81 € par jour.

Cette revalorisation concerne près de 94 % des demandeurs d’emplois indemnisés par l’assurance chômage, soit environ 2,5 millions de personnes.

La garantie de loyers impayés Visale est étendue à de nouveaux locataires

A partir du 30 juin, les salariés de plus de 30 ans en mutation professionnelle et souhaitant entrer dans un logement du parc locatif privé pourront bénéficier du dispositif gratuit de caution locative proposé par Action Logement. La garantie Visale devra être demandée dans un délai maximal de 6 mois après la mutation.

Fin du crédit d’impôt pour changement de fenêtres et chaudière à fioul haute performance

A partir du 1er juillet, vous ne pourrez plus bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) pour changer vos fenêtres à simple vitrage par du double vitrage ou installer une chaudière au fioul respectant des critères hautement performants. Mais si vous avez accepté un devis et versé un acompte entre le 1er janvier et le 30 juin 2018, vous pouvez encore profiter du CITE au taux de 15 %.

> A LIRE : Rénovation énergétique : des mesures pour rendre les travaux plus accessibles

Meilleure protection des voyageurs

A partir du 1er juillet, la transposition en droit français d’une directive européenne de 2015 renforce les droits des voyageurs qui réservent un forfait transport + hébergement ou un « séjour », y compris sur Internet. Ils devront recevoir davantage d’informations précontractuelles et pourront annuler le voyage sans frais en cas de circonstances exceptionnelles. Pendant le séjour, les professionnels devront leur proposer une réduction de prix et/ou un dédommagement en cas de services ne correspondant pas à ceux promis (hôtel en construction, excursions annulées…). Enfin, en cas de mauvaise exécution du contrat de voyage, le vendeur sera responsable de plein droit et le client n’aura pas à fournir de preuve d’une faute.

Confidentialité renforcée sur le site de l’Assurance maladie

A partir du 1er juillet, chaque utilisateur devra disposer de son adresse mail propre pour leur compte personnel sur le site de l’Assurance maladie, Ameli.fr. Ainsi, un parent ne pourra plus accéder au compte de son enfant de plus de 16 ans avec l’e-mail qu’il utilise pour son propre compte. Idem au sein d’un couple. Les changements sont à effectuer sur le site Ameli.fr et visent à garantir la confidentialité des données personnelles des assurés.

> A LIRE : Télémédecine : les consultations à distance bientôt remboursées