Permis de conduire : seulement 13 heures de leçons avec une voiture automatique

Permis de conduire : seulement 13 heures de leçons avec une voiture automatique
Le gouvernement cherche à diminuer le coût de l’examen et à le rendre plus accessible aux jeunes. - © Poulssen

À partir du 1er janvier 2017, les élèves pourront passer leur permis de conduire sur une voiture équipée d’une boîte de vitesse automatique après seulement 13 heures de leçons.

Le gouvernement poursuit sa réforme du permis de conduire. Chaque année, 1,5 million de personnes se présentent à cet examen. À partir du 1er janvier 2017, une nouvelle formule sera proposée dans les auto-écoles. Aujourd’hui, les élèves doivent effectuer un minimum de 20 heures de conduite avant de pouvoir passer le permis de conduire. S’ils apprennent sur un véhicule à embrayage automatique, appelé BEA, ils pourront se présenter après seulement 13 heures de leçons.

Une formation plus courte et moins coûteuse

C’est l’association UFC-Que Choisir qui a repéré un arrêté du 14 octobre, publié le 29 octobre au Journal officiel, prévoyant cette réforme. Passer ce nouveau permis devrait donc être plus rapide, même si les 13 heures minimum restent théoriques. L’association rappelle que la moyenne nationale est de 32 heures de leçons pour le permis B.

Apprendre à conduire avec un véhicule équipé d’une boîte automatique devrait également coûter moins cher. Actuellement, les candidats dépensent en moyenne 1 500 euros en France, 2 140 euros à Paris. Avec ce nouveau permis, le tarif pourrait tourner autour des 1 100 euros.

Un simple stage pour obtenir le permis classique

Une fois le permis sur boîte automatique obtenu, appelé « B78 », « il sera possible de souscrire une formation spécifique de 7 heures sur un véhicule à boîte manuelle pour pouvoir conduire ce type de voiture », précise UFC-Que Choisir. Pour la suivre, il faudra attendre au minimum 6 mois après l’obtention du papier rose. Ce stage de mise à niveau sera réalisé en partie sur simulateur, « sans que cela n’excède une heure ». Il n’y aura pas besoin de passer un nouvel examen à la fin, une simple attestation de suivi de la formation sera remise à l’élève.

Moins de 5 % des candidats passent le permis sur boîte automatique. Par cette réforme, le gouvernement cherche à diminuer le coût de l’examen et à le rendre plus accessible aux jeunes.