Crèche : un bonus de 3 100 € par enfant issu de familles en situation de précarité accueilli

Crèche : un bonus de 3 100 € par enfant issu de familles en situation de précarité accueilli
30 000 nouvelles places en crèche seront créées d’ici à 2022. - © FatCamera

Les crèches qui s’engagent à accueillir davantage d’enfants de famille en situation de précarité pourront toucher une aide de l’Etat allant jusqu’à 3 100 euros par place et par an.

La mesure fait partie du plan de lutte contre la pauvreté qui sera présenté en septembre. Lors d’un déplacement à Clichy-sous-Bois en Seine-Saint-Denis jeudi dernier, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé la mise en place d’un bonus financier pour les crèches qui favorisent l’accès des enfants issus de familles modestes.

Cette aide pourra atteindre jusqu’à 3 100 € par place et par an. Elle figure dans la nouvelle convention d’objectifs et de gestion (COG) de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) adoptée le 11 juillet dernier et qui fixe les objectifs de la branche famille pour les cinq années à venir.

Accueillir les enfants issus de milieu modeste permet de leur « donner des chances très tôt » en leur donnant la possibilité d’acquérir des « compétences psychosociales » pour ensuite « mieux s’adapter à l’école », a expliqué la ministre de la Santé.

Les crèches pourront recevoir plusieurs bonus incitatifs

La Convention d’objectifs et de gestion prévoit également :

  • un « bonus territoire » de 1 000 € par place et par an pour les nouvelles places en crèche créées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville ;
  • un « bonus mixité » allant jusqu’à 2 100 € par an pour les structures qui font davantage de place à la mixité sociale ;
  • et un « bonus handicap » de 1 300 € pour tenir compte des surcoûts liés à l’accueil des enfants en situation de handicap.

En tout, il est prévu que soient créées d’ici à 2022 30 000 places en crèche.

A LIRE AUSSI :

- Garde d’enfants : l’anticiper pour éviter la galère de la rentrée

- Garde d’enfant : bientôt une nouvelle aide pour les femmes les plus modestes

- Allocations familiales : tous les montants en vigueur le 1er avril

- Burn-out maternel, où trouver de l’aide ?