Canicule : les astuces pour garder son logement au frais

Canicule : les astuces pour garder son logement au frais
Quelques gestes simples peuvent vous aider à rafraîchir votre logement. - © rudigobbo

Avec la chaleur persistante, votre logement est peut-être devenu une fournaise. Le point sur les solutions pour faire baisser la température.

La canicule s’installe sur une partie de la France jusqu’à vendredi au moins. Météo France annonce des températures au-delà de 30°C, avec des pointes à 37°C dans le Sud. Dossier familial récapitule, avec l’aide de l’Ademe (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), les astuces qui vous permettront de préserver votre logement de la chaleur extérieure.

Empêcher la chaleur de rentrer chez vous

Pendant la journée, laissez les volets fermés. Si vos fenêtres ne sont pas équipées de protections extérieures, installez des stores intérieurs. Moins efficaces, ils permettent tout de même de limiter un peu la chaleur. Dans les deux cas, « choisissez plutôt des couleurs claires qui réfléchissent lumière et chaleur (blanc, jaune, orange clair) », note l’Ademe.

Tant que la température extérieure dépasse celle intérieure, laissez les fenêtres fermées. En fin de journée et la nuit, ouvrez les fenêtres pour laisser s’évacuer la chaleur stockée dans les murs, les planchers, etc. Si vous avez une maison avec un étage, ouvrir les fenêtres du haut créera un effet cheminée. L’air chaud ayant tendance à monter, il s’évacuera plus facilement.

Éteindre les appareils électriques

Essayez de ne pas faire de cuisine au four et ne laissez pas l’ordinateur, la console de jeux vidéo, etc. branchés inutilement. Même en veille, ils dégagent de la chaleur.

 > A LIRE : Canicule : pouvez-vous refuser d’aller travailler ?

Ventilateur ou climatiseur ?

Un ventilateur est une solution pratique et peu coûteuse pour mieux supporter la chaleur. Astuce : placer une bouteille d’eau très froide devant rafraîchira l’air. Et privilégiez plutôt un modèle de plafond qui favorisera un brassage de l’air lent et régulier dans l’ensemble de la pièce.

Plus coûteux, le climatiseur s’adresse surtout aux personnes très sensibles à la chaleur (personnes âgées…).Vous avez le choix entre les mobiles et les fixes. Les climatiseurs mobiles (monobloc ou split) sont moins coûteux, ne nécessitent pas d’installation et peuvent rafraîchir une pièce jusqu’à 50 m2. Mais ce sont les plus énergivores, les plus bruyants et les moins fiables. Quant aux climatiseurs fixes, ils sont silencieux, plus performants mais nécessitent une installation faite par un professionnel. Notre article Une clim’ sans se ruiner vous aidera à faire votre choix.

La verdure apportera de la fraîcheur

« Une terrasse en béton ou en pierres stocke la chaleur et va apporter encore quelques degrés supplémentaires dans votre maison », explique l’Ademe. La solution ? Utiliser les végétaux comme climatiseur naturel. Les plantes, grâce au phénomène d’évapotranspiration, gardent l’air plus frais et plus respirable.

En plus des fleurs en pots, vous pouvez également installer une pergola. Elle sera un support idéal pour les plantes grimpantes comme la vigne, le jasmin ou la glycine et vous servira d’abri.

Autres idées d’aménagement :

  • des plantes à feuillage persistant devant les fenêtres pour apporter de l’ombre ;
  • un arbre feuillu côté sud ou sud-ouest qui, grâce à son ombre projetée sur la maison, freinera l’accumulation de chaleur

 

A LIRE AUSSI :