L’Opération tranquillité vacances, pour partir sans craindre les cambriolages

L’Opération tranquillité vacances, pour partir sans craindre les cambriolages
Les forces de l’ordre seront amenés à surveiller votre domicile dans le cadre de leurs patrouilles. - © donald_gruener

Vous pouvez signaler à la police ou à la gendarmerie votre départ. Les forces de l’ordre seront amenés à surveiller votre immeuble ou votre maison durant leurs patrouilles.

Vous craignez que des cambrioleurs s’introduisent dans votre domicile pendant vos congés d’été ? L’Opération tranquillité vacances est faite pour vous. Son objectif est de diminuer le risque de vol. Le fonctionnement de ce dispositif gratuit est simple.

Vous indiquez aux forces de l’ordre votre période d’absence, plusieurs jours à l’avance. Pendant cette période, au cours de leurs patrouilles, des policiers ou des gendarmes sont amenés à surveiller les abords de votre immeuble ou de votre maison.

Si une effraction ou une tentative d’effraction touche votre logement, les forces de sécurité vous préviennent directement ou par l’intermédiaire d’une personne de confiance.

Pour bénéficier de l’Opération tranquillité vacances, il suffit d’imprimer et de remplir un formulaire officiel (à télécharger ici), d’y joindre une copie d’une pièce d’identité et un justificatif de domicile, puis de déposer votre dossier au commissariat ou à la brigade de gendarmerie.

Si vous habitez certains départements d’Ile-de-France (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne), vous devez remplir un document spécifique. Un service de demande en ligne est en outre disponible.

Quelle que soit votre situation, vous vous engagez à signaler aux autorités un éventuel retour anticipé.

Des conseils de prévention

Le ministère de l’Intérieur donne les recommandations suivantes :

  • faites part de votre absence à vos voisins ou au gardien de votre immeuble ;
  • évitez de laisser s’accumuler votre courrier dans votre boîte aux lettres (vous avez la possibilité de le faire relever par une personne de confiance ou de demander à la poste de le conserver ou de le renvoyer vers votre lieu de villégiature) ;
  • transférez votre ligne téléphonique fixe vers un autre numéro auquel une personne pourra répondre ;
  • invitez une personne de confiance à venir dans votre logement pour ouvrir les volets ou allumer une lampe (vous avez la faculté d’utiliser un programmateur pour la lumière, la télévision ou la radio) ;
  • n’inscrivez aucune adresse sur votre trousseau de clés et ne déposez pas celui-ci dans votre boîte aux lettres.